Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 19:08


La pêche de nuit de la truite de mer sur l'Arques par Eric*


Avertissement: ce qu'il faut savoir avant tout, en pêchant ce splendide poisson de nos rivières qu'est la truite de mer, c'est que nous nous attaquons à un carnassier repenti, qui a cessé de s'alimenter quelques jours avant de remonter l'estuaire, d'où déjà une première difficulté pour nous pêcheurs à la ligne. Ainsi il faudra d'abord jouer sur son agressivité, et plus encore sur sa curiosité pour la faire mordre. C'est aussi un animal extrêmement farouche, il faut toujours attaquer les postes avec beaucoup de précaution, même la nuit, et se déplacer tel un chat, sinon c'est le calage assuré du poisson.
Deuxième point sur lequel j'aimerai insister: la nuit sur les berges d'un estuaire, l'atmosphère pour un être humain y est pesant, angoissant, cela n'a peut-être l'air de rien comme ça au premier abord, et pourtant aujourd'hui encore je sursaute au cri du héron déchirant la nuit… au hibou qui hulule… à la branche qui craque derrière moi…combien de fois ai-je failli détaler... soyez toujours vigilants en pêchant de nuit, la moindre chute peut avoir des conséquences dramatiques, j'en ai fait les frais… Bon, maintenant, on va à la pêche.


Le bon moment: la saison commence véritablement mi-mai et fini la nuit d'Halloween ; il est possible de prendre des truites de mer toutes les nuits de cette dite saison, mais je préfère incontestablement pêcher, la nuit, à partir de juillet. En mai et juin, les poissons sont en fait trop mobiles, et des secteurs peuvent être vides ou très peu peuplés, d'où un manque certain de rivalités sur les postes... Ceci dit, tous les coups du soir peuvent être bons, qu'ils soient venteux, pluvieux, frais, caniculaires, il n'y a pas de règles évidentes, j'ai réussi dans toutes les conditions, sauf par temps de brume, surtout cette brume pesante juste sur l'eau: rentrez alors chez vous.
Pas de lune non plus significative, mais tout de même une préférence: la pleine lune. Beaucoup vous diront qu'elle est néfaste, mais pour ma part, je lui dois mes plus beaux bécards!


Les leurres: là aussi, les avis divergent, mais le bon vieux Rapala CD7cm a ma préférence, correctement réarmé avec des triples de qualité. Mes coloris préférés vont du blanc au jaune, une préférence quand même pour les ventres chromés si vous en trouvez encore, sa nage doit être sinusoïdale, j'exclus à cette pêche les mouvements de rolling, à vous de régler sa nage par de petites astuces. A savoir que je prends beaucoup plus de gros poissons avec du 7cm que du 9 cm, quant aux leurres style cranckbait et jerkbait, je les laisse aux néophytes: certains déclenchent des attaques c'est vrai, mais toujours extrêmement violentes et c'est alors le raté à coup sûr...
D'autres bons leurres a TRM: le Sert articulé 3 morceaux (belle nage et sans réglage précis) et le TailDancer en 6 cm.


L'action de pêche: pour les postes, ce sera à vous de les découvrir au fil de vos sorties, mais pêchez toujours dans l'esprit que celui-ci est occupé, de toute façon, il l'est…
Lancez 3/4 aval, et moulinez extrêmement lentement en sentant vibrer votre leurre, ni jerk ni pause, récupérez, restez vigilant jusqu'à ce que le leurre soit à vos pieds, ce n'est pas une pêche très technique, la clé de la réussite c'est la lenteur de récupération d'un poisson nageur qui nage à la perfection, la TRM est faignante, elle ne courra pas derrière un leurre trop véloce.


L'attaque:

On distingue quatre sortes de touches:

1. La touche en deux temps: petit toc suivi d'un grand, c'est la touche des poissons standards, le poissons est pris à tous les coups.
2. La touche « sent plus rien »... la truite a pris le leurre et l'accompagne, vous ne sentez plus les vibrations, ferrez sans hésiter, 5 fois sur 10, la truite de mer est prise.
3. La gaufre: c'est cette touche ahurissante, à tout casser, à vous arracher la canne des mains, propre aux gros mâles, et là, pas grand chose a faire, sinon de subir, c'est raté a tous les coups.
4. L'écrasement, la touche qui m'intéresse le plus, propre aux grosses truites de mer, sensation indéfinissable, une sorte de petite pesanteur impalpable, un frôlement, quelque chose ne va plus, on vous retient le leurre: ferrez puissamment et vous êtes pendu à un colosse.


Le combat: vous aurez le droit à tout, à la loque qui vient en deux minutes chrono, à l'aérienne qui passe son temps à sauter, à la brute qui dévale sans s'arrêter, à la truite de mer qui se bloque au fond et ne bouge plus, celle qui vient, repart, infatigablement… N'allumez la frontale qu'au dernier moment, quand elle se rend... neuf fois sur dix, au ferrage, le remous de surface vous indique à qui vous avez à faire.
 


Derniers conseils: n'oubliez jamais que c'est une pêche de fou, revenez sur vos pas, repeignez vos postes plusieurs fois, une truite de mer peut réagir à n'importe quel instant, même après le passage de dix pêcheurs, repêchez un endroit où vous venez de prendre, il m'arrive de faire un triplé sur le même poste, et privilégiez le dernier quart d'heure, c'est l'heure des grosses, la pêche de nuit ne dure qu'une heure chaque soir, restez dedans, concentré, faites le vide autour de vous, et vous réussirez....
Le reste, je le garde pour moi, il y a quand même des choses qui font la différence…

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

* Je remercie très sincèrement Eric, spécialiste de la truite de mer sur l'Arques, de nous avoir livré ses secrets à propos de cette pêche si particulière, ainsi que pour les photos qui illustrent son article.


Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> bonjour,site interessant.Ce qui se fait pour l'arques n'est pas valable partout.Il est bcp plus facile de pecher l'arques que la ca nche ou la touques.C vrai qu'il faut des leurres<br /> incitatifs,vibrants mais surtout non bruyants.Pour mon avis les meilleures periodes c les soirs de juin et de fin de saison.Paradoxalement j'ai pris une trm de 7 kilos sur la touques en plein apres<br /> midi au mois d'aout le moin productif et en plus entre 2 descentes de kayakistes alors tu vois.Pour l'info les trm sortent quand la luminosité baisse dans très peu d'eau souvent en queue de pool<br /> d'ou l'interet de leurre flottant le soir .A méditer.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
mervielleux site ! bravo<br /> aprés avoir pris ma preimere truite de mer <br /> je peux maintenant comprendre cette passion intance que nous sommes peut à connaitre...<br /> Je souhaite à tous les jeunes pecheur d'avoir un poisson de cette taille et de cette defence si frenetique au bout du fil.<br /> Oui ce n'est pas facile mais la truite de mer se merite lol<br /> Je viens d'ailleurs d'apprendre que l'on peut la pecher la nuit, voici une nouvelle experience que j'ai hate d'experimenter !<br /> A + dans le bus <br /> Juju
Répondre
C
<br /> Bravo Julien pour ta première truite de mer, attention notre fixation sur ce splendide migrateur peut devenir pathologique!<br /> Pour la pêche de nuit, attention sur certains cours d'eau il n'existe pas de prolongation de 2 h qui est fixée par arrêté préfectoral (ex: Canche). Aussi renseigne-toi.<br /> <br /> <br />
F
salut celtic boys c françois de pecheurs de Canche je tiens a te dire que cela fais maintenant qq tps que je suis l'evolution de ton blog et je tenais a te feliciter car il est vraiment top et super bien fait .<br /> merci pour c petites lectures sur notre passion commune
Répondre
C
<br /> <br /> Salut François,<br /> Content que mon blog te plaise, et merci pour tes encouragements.<br /> Surtout n'hésite pas à laisser des commentaires lors de la parution de nouveaux articles!<br /> @+<br /> Celtic Boy<br /> <br /> <br /> <br />